Charles Le Borgne

LES GRANDES DATES DE L’HISTOIRE DE LA CIE CHARLES LE BORGNE

 

LES GRANDES DATES DE L’HISTOIRE DE LA CIE CHARLES LE BORGNE

 

 

La Cie Charles Le Borgne a été successivement présidée par MM. Charles-Jean Le Borgne, de 1735 à 1759 ; Charles-Guillaume Le Borgne de 1759 à 1786 ; Charles Le Borgne de 1786 à 1825 ; Augustin Le Borgne de 1825 à 1848 ; Augustin-Charles Le Borgne de 1848 à 1902 ; Charles Le Borgne de 1902 à 1943 ; Jacques Joubert de 1943 à 1978 et par M. Philippe Joubert de 1978 à 1986.

 

Les grandes dates de l’histoire de cet important armement français ont été rappelées à l’occasion de la célébration du 250e anniversaire de sa fondation.

Elles sont les suivantes :

 

  • 1735 : Charles Jean Le Borgne crée l’armement qui porte encore à présent son nom. Dès cette époque, cette entreprise familiale et fécampoise s’intéresse au transport et au négoce des épices, cafés, vins, sucre, produits colorants, etc… Le Premier Empire vit aussi la Compagne pratiquer activement la guerre de course, compensant ainsi les effets du Blocus Continental

 

  • 1848 : Maison de Commerce armant ses propres navires, la Cie Charles Le Borgne a su traverser plusieurs révolutions et conflits pour prendre sa part de l’essor industriel.

S’installant dans plusieurs ports de la Manche et de l’Atlantique, cette compagnie développe ainsi ses activités vers le négoce et les transports des charbons et du sel, notamment.

 

  • 1924 : Après la Première Guerre Mondiale, industriel et armateur, Charles Le Borgne, quatrième du nom, se tourne davantage encore vers l’armement par la création d’un service de ligne régulière à destination de l’Afrique du Nord. La Cie Charles le Borgne implante ses propres établissements dans les principaux ports français et algériens.

 

  • 1946 : Après le coup d’arrêt porté par la Seconde Guerre Mondiale, la Cie Charles Le Borgne prend un nouveau départ sous l’impulsion de son président, Jacques Joubert, gendre de Charles Le Borgne : reconstruction de la flotte, remise en état de ses installations portuaires et diversification de ses activités, notamment vers l’agence maritime.

 

  • 1962 : l’indépendance de l’Algérie réduisant peu à peu son activité de ligne, la Compagnie Charles Le Borgne se reconvertit dans les activités portuaires, ce qui la conduit à compléter son réseau de succursales dans les ports français ainsi qu’à développer considérablement ses relations internationales.

 

  • 1985 : Après deux cent cinquante années d’activité ininterrompue, le Cie Charles le Borgne offre à sa clientèle française et étrangère tous les services d’une grande compagnie maritime : Consignation, Manutention, Affrètement, Opérations de transit, Transports intérieurs, Conteneurs… Et ce, dans les domaines les plus divers : lignes régulières, tramping, vrac produits forestiers…

Dirigée et animée depuis Paris, la Compagnie Charles Le Borgne représente aujourd’hui un réseau national reposant sur 400 personnes, 18 agences portuaires dont celle de Marseille et Port saint Louis du Rhône et des moyens importants de manutention et de magasinage. Elle dispose aussi de filiales et représentations à Anvers, Casablanca, Londres et New York.



05/08/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres