Charles Le Borgne

Charles-Le Borgne-Cargo charbonnier-Société en nom collectif Charles Le Borgne & Cie, Fécamp.

   « La maison Le Borgne a payé hélas ! son tribu à la guerre sous-marine : deux de ses bateaux, le Saint-Ansbert et le Marie-Louise ont été torpillés et coulés par des sous-marins allemands.
   Mais, par contre, ses autres bateaux, le Saint-Antoine-de-Padoue, le Radium, le Charles-Le-Borgne, ont eu leur part de gloire.
[...]
 
   Le Charles-Le-Borgne, petit vapeur de 1.500 tonnes, sut également se faire remarquer.
   Le 24 mai 1917, dans la Manche, naviguant en convoi, le navire qui le précédait fut torpillé par un sous-marin qui voulut émerger pour juger de l’efficacité du coup, mais l’Enseigne de Vaisseau auxiliaire Moizan fit ouvrir le feu sur le kiosque dès qu’il apparut et obligea l’ennemi à plonger. Le Ministre de la Marine a accordé un témoignage officiel de satisfaction à cet excellent officier, et le Comité de Répartition des fonds de la souscription a alloué au vapeur Charles-Le-Borgne, une prime de 500 francs.
   Vers la même époque, le vapeur Charles-Le Borgne se trouvait une nuit à l’embouchure de la Gironde. Soudain, dans les ténèbres, un bref commandement retentit, en français, d’avoir à quitter avant trois minutes le navire qui va être coulé. C’est un sous-marin allemand qui vient d’émerger à un mètre. Le Capitaine du Charles-Le-Borgne a une inspiration ; il crie d’une voie tonnante
: " Canonniers, à vos pièces." En un clin d’œil, le sous-marin a disparu.
   Une réflexion s’impose à nous au souvenir de cette simple anecdote : puisque la plus modeste canonnade du plus modeste des navires, puisque même la simple crainte de cette canonnade pouvait mettre en fuite les sous-marins allemands, comment a-t-il pu se faire que tous nos navires marchands n’aient pas été armés plus tôt, ne fut-ce que défensivement ?
   Et s’ils avaient été armés pour l’offensive, quels merveilleux exploits n’aurait-on pas été  fondé à attendre de ces hardis marins, descendants des corsaires fameux qui en une seule année s’emparèrent jadis de 4.000 navires ennemis !
»



24/08/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres