Charles Le Borgne

Blocage sur la Corse

 

 

Blocage sur la Corse

 

 

 

 

      Au moment de l’indépendance de l’Algérie en 1962, la Compagnie Charles Le Borgne arme donc huit navires. Anticipant un certain déclin des échanges franco-algériens, elle recherche des activités nouvelles.      

 

      C’est ainsi qu’elle inaugure le 17 mars 1963 un service sur la Corse, retrouvant en fait une relation qu’elle avait déjà exploitée de 1934 à 1939. Une fois passée à son rythme de croisière, cette ligne assurée par le Pierre Le Borgne et le Marie-Agnès Le Borgne, tourne à raison de deux liaisons par semaine entre Marseille, Ajaccio et Bastia. Malheureusement, cette initiative n’est pas appréciée par les armateurs en place, regroupés dans la Conférence maritime Continent – Corse (Compagnie Générale Transatlantique, Compagnie Méridionale de Navigation, Société Méditerranéenne de Cabotage).

 

 

 

 

 

     

 

     Suite à leur intervention, un décret ministériel en date du 1er octobre 1963 maintient le statut quo  et exclut donc la nouvelle venue de ce trafic. La Compagnie Charles Le Borgne s’exécute et ferme sa ligne le 3 octobre 1963, non sans être regrettée de clients marseillais et corses qui avaient appréciés cette bouffée de concurrence.

 

 

Source : Navires & marine marchande 

 

 

 



18/02/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres